Auto-entrepreneur en immobilier

Définition du statut auto-entrepreneur en immobilier

Vous cherchez à comprendre comment agent commercial en immobilier peut devenir auto-entrepreneur?  Les informations nécessaires vous aiderons à comprendre le fonctionnement et les avantages du statut l'agent commercial auto-entrepreneur.

Que dois-je connaître sur le statut auto-entrepreneur?

L’auto-entreprise (ou micro-entreprise) est un régime simplifié d’entreprise individuelle. Ouverte au plus grand nombre, elle permet facilement de lancer une activité d’indépendant, notamment grâce à des démarches de création simplifiées et une comptabilité allégée. 

Qui peut devenir auto-entrepreneur?

En effet, tout le monde peut devenir auto-entrepreneur: étudiants, retraités, fonctionnaires et même les salariés et les dirigeants assimilés salariés. Vous pouvez aussi de cumuler les revenus issus de votre activité avec votre salaire ou vos allocations (chômage, retraite...). Vous avez la possibilité d'accumuler plusieurs activités professionnelles au sein de la même auto-entreprise car il n’est pas possible d’ouvrir plusieurs auto-entreprises. Les métiers comme coiffeurs, les métiers de BTP et encore d'autres demandent obtention d'un diplôme ou suivre une formation spécifique.

Quelles sont vos obligations comme auto-entrepreneur?

La déclaration du chiffre d’affaires

Les auto-entrepreneurs ont l’obligation de déclarer leur chiffre d’affaires chaque mois ou trimestre selon l’option qu’ils auront choisie.

Cette déclaration se fait uniquement en ligne. Attention, vous devrez déclarer le chiffre d’affaires encaissé (et non facturé) et ne pourrez pas déduire les frais liés à votre activité. 

Cette formalité est obligatoire même en cas de chiffre d’affaires nul.

En micro-entreprise, votre comptabilité est simplifiée. Vous devez simplement émettre des factures pour vos clients et tenir un livre de recettes / dépenses. Vous n’avez pas l’obligation d’avoir un capital de départ ou de faire appel à un expert-comptable.

La déclaration d’impôt

Comme tout contribuable, les auto-entrepreneurs doivent faire une déclaration annuelle de leurs revenus, même s’ils ont opté pour le versement libératoire. Les revenus issus de l’auto-entreprise sont en effet pris en compte pour le calcul global des revenus du foyer.

Les auto-entrepreneurs ont l’obligation d’ouvrir un compte bancaire dédié à leur activité, afin de séparer clairement leurs transactions personnelles et professionnelles. Il peut s’agir d’un simple compte courant.

Une précision toutefois : un compte dédié est obligatoire uniquement si votre chiffre d’affaires est supérieur à 10 000 € deux années consécutives.

L’ouverture d’un compte bancaire dédié

 

Les plafonds de chiffre d’affaires

 

En micro-entreprise, vous devez respecter certains plafonds de chiffre d'affaires pour continuer à bénéficier du régime micro-social et fiscal. Les plafonds pour l'année 2020 pour activité commerciale de votre CA annuel ne devra pas excéder 170 000 €

 

Les plafonds de TVA

 

La franchise en base de TVA est assurément l’un des grands avantages de la micro-entreprise ! Celle-ci est toutefois soumise à des seuils de chiffre d’affaires. Type d’activité commerciale de votre CA annuel ne devra pas excéder 82 800 €.

Tant que vous êtes en franchise de TVA, vous ne facturez pas la TVA à vos clients et pouvez ainsi proposer des tarifs plus compétitifs. Toutefois, vous ne pourrez pas non plus la récupérer dans le cadre de vos frais professionnels.

La question des assurances

Le micro-entrepreneur est un entrepreneur individuel. Cela signifie que dans le cadre de son activité, c’est sa responsabilité personnelle qui est engagée.

Voilà pourquoi certains professionnels sont soumis à l’obligation de souscrire une assurance responsabilité professionnelle (RC PRO).

C’est ainsi le cas pour ceux qui exercent dans les domaines suivants :

  • Santé et bien être

  • Construction, BTP, Habitat

  • Automobile

  • Transport

  • Sport, loisirs, culture

  • Intermédiaire en assurance, conseil financier

Comment devenir auto-entrepreneur ?

Les formalités de création d’auto-entreprise peuvent se faire en ligne. Pour créer votre micro-entreprise, vous devrez remplir le Cerfa dédié à votre activité et joindre les pièces justificatives correspondant à votre situation. Attention, tout dossier incomplet ou erroné retardera le lancement de votre projet !

Afin de vous soutenir dans vos démarches, nous avons mis en place un service individualisé d’accompagnement à la création de votre entreprise. 

 
 
 
 
  • Le CLUB 90 agent indépendant
  • Le Club 90
  • Le club 90 Mandataire Immobilier
  • Le club 90 Réseau de mandataires immobilier

© Club 90 RCS 87968664000019| Une création Club 90 - Mentions légales - Conditions Légales